[MK8] Le test de Memed !

LE JEU

Mario kart 8 est un fantastique jeu de course de karting, mélangeant les différents univers et personnages des licences de Nintendo. Ayant également développé la MarioKartTV, accessible via la console et le navigateur internet, celle-ci permet à la console, avec un accès internet, de visionner des parties à travers le monde et de les envoyer sur Youtube. Pour le navigateur, il sert uniquement à visionner lesdites vidéos.

Mario Kart 8 est une exclusivité Nintendo et sortira uniquement sur la WiiU. Il sera également le premier Mario Kart avec des textures HD.

.

UN PEU D’HISTOIRE

La licence MarioKart débute sur Super Nintendo le 21 janvier 1993(août 1992 au Japon). À l’époque, Mario est plus connu pour sa capacité à faire des bonds de plusieurs mètres, rentrer dans les tuyaux et tenter de sauver la merveilleuse princesse Peach, qui n’a toujours pas pensé à embaucher plus de vigiles. C’est un grand succès, il signera pour les consoles Nintendo, avec un Mario Kart par génération de console; nous allons les voir une par une pour apprécier les évolutions du gameplay.

Dans un autre état d’esprit que celui de platformer, nous sommes envoyés sur des kartings à travers des différents circuits aux caractéristiques différentes: de la terre, de la glace, des sentiers et du bitume. L’opus nous offrira 4 grands prix avec différentes difficultés qui joueront sur la vitesse de notre kart ainsi que l’IA: 50cc et 100cc. La console Nintendo ajoutera son grain de sel en nous proposant des objets qui serviront pour nous hisser à la première place du classement.

.

Des objets issus de l’univers de Mario sont présent tels les carapaces des tortues de différentes couleurs, les peaux de bananes, les champignons, etc.

Les différents personnages à notre disposition ont des statistiques, en fonction des routes et de leur poids. Un système de pièces est de la partie; plus vous ramassez de pièce plus votre vitesse augmente cependant chaque chute ou impact avec un objet ennemi vous fera perdre des pièces.

173

.

La 3D arrive ! Et nous avons le droit à notre Mario Kart 64, le père de la licence pour beaucoup, le 24 juin 1997 (14 décembre 1996 Japon), sur notre Nintendo à 64 zizi. Un grand pas, tous les circuits sont modélisés en 3D, les personnages et items sont des sprites 2D.

Nous avons le droit à 2 modes de difficulté en plus, le mode 150cc et le fameux mode miroir, où il nous faut faire les circuits à l’envers. 4 joueurs peuvent jouer simultanément sur la même console, une révolution.

Impossible d’oublier cet épisode, car il fait naitre l’objet le plus détesté, LA GRANDE carapace bleu, qui une fois lancée, atteindra sa cible quoiqu’il arrive : la personne en première position, et fauchera tous ceux qui se mettront sur son passage. Oui, l’arrivé de cette carapace nous aura bien fait mal au fesses.

374

 

..

La GBA (GameBoy Advance) accueille à bras ouverts son Mario Kart. Le gros avantage de cette version est sa portabilité. Rejoignez vos potes au parc avec votre fameux câble link pour relier vos GBA, et affrontez-vous ! Cinq grands prix sont présent.

14 Novembre 2003: la polygamie sur Karting est ouverte. « Mario Kart : Double Dash ! » introduit un nouveau concept: 2 personnages au choix sur un même kart. Le principe est simple, un conducteur qui peut stocker un objet et un personnage « item launcher » qui les balance. Ils peuvent changer de rôle à tout moment pendant la course.

La coupe grand chelem est uniquement présente sur cet opus, le but est de réussir à être premier sur les 16 courses que le jeu vous propose.

Plusieurs nouveaux objets font leur apparition en fonction des personnages que vous jouez. Le Chwonp pour les frères bébés, le cœur pour les princesses, les boules de feu pour les frères plombiers, une énorme carapace pour la famille Bowser, etc.

Cet épisode, qui est apprécié pour avoir approfondi les techniques de dérapage, n’est pas au gout de tout le monde à cause d’un mauvais équilibrage des objets.

536

.

On retourne sur portable, la Nintendo DS nous présente sur ses 2 écrans son épisode de Mario Kart DS le 25 Novembre 2005.

On abandonne les karts à 2 personnages pour repartir sur une base plus seine: un écran pour la course, et un autre pour la carte.

C’est l’épisode DS qui nous offre, en plus des 4 coupes que l’on a l’habitude de voir, les Retros Coupes ; pour moi une merveilleuse idée : piocher dans les courses sorties sur les épisodes précédent et les remodeler. Cela nous fait donc 16 courses  exclusives, couplées à 16 Retros: 32 courses en tout.

Quelques objets font leur apparition, certains des objets « abusés » de DD sont abandonnés, nous accueillons sur cet opus Bloups le poulpe qui remplit votre écran de peinture et Bill le missile qui vous propulse vers les plus hauts sommets. 

.

Il faut savoir qu’il y a eu plusieurs Mario Kart édités sur bornes d’arcades suite à l’association de Nintendo avec Sega et Namco. Mario Kart Arcade GP sorti en fin de l’année 2005, suivi de Mario Kart Arcade GP 2 fin 2007 et Mario Kart Arcade GP DX en 2013.

.

La Wii fait un tabac, et Mario Kart arrive le 11 avril 2008 en bundle avec un volant qu’on peut fusionner  avec la Wiimote (manette Wii) pour simuler une sensation de conduite. Les motos arrivent également pour nous embêter sur les pistes, surtout avec les techniques telles que le « snaking ».

Les nouveaux objets que nous avons dans l’arsenal sont :

-Le Pow qui ralentit vos adversaires

-Le grand champignon vous rend énorme

-Le ThunderCloud qui vous donne une vitesse de pointe avant de vous rétrécir quelques secondes, bien qu’il est possible de le filer à un adversaire en lui fonçant dessus.

Cet épisode nous donne accès au multijoueur en ligne sur internet à travers le monde. En fonction de vos victoires une cote est associée à votre Wii, vous pouvez aussi choisir la zone de recherche d’adversaires au niveau mondial. Chaque Wii bénéficie d’un code, que vous pouvez donner à vos amis pour vous retrouver.

 

.

Mario Kart 7 débarque le 2 décembre 2011 nous mettre des effets de 3D plein les yeux grâce à la console portable, la Nintendo 3DS.

Cet épisode ne change pas réellement le gameplay déjà bien travaillé, mais rajoute de la personnalisation au niveau de votre véhicule, pour qu’il corresponde parfaitement à l’image que vous souhaitez lui donner.

Bien sûr il rajoute malgré tout une petit coté « PIMP MY RACE »  avec le deltaplane et l’option « aller sous l’eau » qui nous donne non seulement un petit côté de liberté en plus mais surtout de grandeur dans une simple course fermé.

.

Nintendo aura su garder le meilleur au cours des années pour nous donner toujours autant de plaisir dans les Mario Kart. La possibilité de créer notre Kart, l’équilibrage des objets, les 16 nouvelles et 16 retros courses, de nouveaux personnages, et la possibilité de jouer sur le net avec ou sans amis.

.

RETOUR A MARIO KART 8

Classique mais efficace en solo, vous allez avoir le choix entre ces différents modes de jeu :

-Grand Prix : 8 Coupes différentes vous seront proposées, regroupant 4 courses chacune. Il sera le meilleur moyen pour vous apprendre les nouveaux circuits.

-Contre-la-montre : ou TimeTrial, vous demandera d’établir des records sur les circuits de votre choix et de comparer votre temps avec le reste du monde entier via internet.

-Course VS : ici vous pouvez créer votre propre épreuve, faire les 32 courses du jeu dans l’ordre avec l’IA en difficile et sans objet. Go !

-Bataille de ballons : armé vos carapaces, et bombardez vos adversaires, 3 ballons derière votre kart feront office de vie. Parcontre Nintendo nous supprimera nos arènes pour les remplacer par des bouts de course où vous pourrez tourner à l’infinie tant qu’un vainqueur ne sera pas debout.

.

En ligne vous pourrez jouer avec vos amis, des personnes du monde entier ou encore faire des tournois créés par la communauté avec un classement. Deux mode seront à votre disposition, les course VS ou la bataille de ballons. Vous pourrez jouer à 2 sur la même console sur internet.

.

LE JEU ET SON INTERFACE

Une fois votre mode de jeu choisi, il faudra vous attaquer au choix de votre personnage et des 3 éléments qui composeront votre kart.

Il faut savoir que vous allez avoir 7 catégories de personnages différents, oui 7, car comme j’ai pu le voir sur internet, non Mario métal ne fait pas partie des personnages lourd. Alors, bien sur, les catégories seront fixées en fonction du poids : Baby, Plume, Lumière, Normal, Lumière +, Méta et Lourd.

Après être descendu de votre balance, vous allez monter votre kart. A l’écran vous pourrez apercevoir ce que chaque pièce apporte à votre kart, le tout réparti en 5 statistiques, sachant que le poids de votre personnage joue énormément. Vous allez avoir Vitesse, Accélération, Poids, Maniabilité et Adhérence. Cependant elles sont aussi différentes selon les parcours, je vous invite à aller sur http://www.gunslingergaming.com/html/MK8Stats.php pour avoir davantage de précisions (exemple screen ci-dessous).

.

Le kart reprend l’avantage sur la moto (YESSSS), la technique du « Snaking » devient obsolète. Oui c’est le kart qui repasse devant grâce au « Bunny Hopping », qui consiste en fonction des dérapages de faire des bonds en alternant gauche droite. Quand vous commencez à déraper avec votre kart, une flamme bleu puis rouge vas se former sous vos roues. Cette flamme indiquera la puissance du boost une fois le dérapage fini, bleu petit et rouge grand. En générale le boost bleu (petit) vous demandera de faire juste un cycle droite gauche, et le rouge 2 cycles. Mais vous pouvez aussi utiliser cette technique sur les boosts au sol ou avec un champignon, ces derniers sont considérés comme des boosts long donc de 2 cycles.

Je vous laisse des vidéos tutoriels pour que vous puissiez le voir clairement.

.

Alors, le jeu est magnifique graphiquement, l’interface en course s’incorpore très bien et ne gêne pas, mais étant un joueur manette, j’aurais aimé avoir la map sur l’écran et pas sur le WiiU gamepad, un détail.

.

CONCLUSION

.

Mario Kart ne réinvente pas son style de jeu, mais l’améliore à chaque épisode et c’est un réel plaisir.

Alors en premier, oui excusez-moi, mais le fait que le jeu ait des texture HD m’a fait rêver, les mondes fantastiques de Mario Kart enfin détaillés m’ont éblouis.

Il est très bien équilibré à mon gout, il n’y a plus un personnage abusé et on ne se prend plus 8 carapaces bleus quand on mène la course.

Les courses sont bien travaillées, les tournants ne sont tous pas easy à prendre en dérapage et il faudra trouver le meilleur moyen de ne jamais aller faire du tout terrain. L’anti-gravité, pareil que pour Mario Kart 7 « PIMP MY RACE », mais honnêtement c’est très agréable et ca donne un sentiment de grandeur, imaginez-vous rouler verticalement.

Les 2 seuls points négatifs sont, le manque d’une map à l’écran (à mon gout) et le l’absence d’arènes en bataille de ballon.

Mario Kart 8 est un très bon épisode et si vous possédez une WiiU, il est obligatoire de le posséder dans votre ludothèque.

4 commentaires

  1. Pour la minimap, c’est la première chose qu’il on patch ^^, a la 1.0 la minimap n’était pas dispo.

  2. Sympa le petit historique de tout!
    En revanche tu peux mettre une minimap en bas à droite en appuyant sur + ou – pendant la course si je dis pas de connerie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud